Angebote zu "Imitation" (9 Treffer)

Image and Imitation als Buch von Martin Friis
€ 73.99 *
ggf. zzgl. Versand

Image and Imitation:Josephus´ Antiquities 1-11 and Greco-Roman Historiography Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament 2. Reihe Martin Friis

Anbieter: Hugendubel.de
Stand: Dec 7, 2018
Zum Angebot
Image and Imitation als eBook Download von Mart...
€ 74.00 *
ggf. zzgl. Versand
(€ 74.00 / in stock)

Image and Imitation:Josephus´ Antiquities 1-11 and Greco-Roman Historiography Martin Friis

Anbieter: Hugendubel.de
Stand: Nov 25, 2018
Zum Angebot
Imitation and the Image of Man als eBook Downlo...
€ 97.49 *
ggf. zzgl. Versand
(€ 97.49 / in stock)

Imitation and the Image of Man: James S. Hans

Anbieter: Hugendubel.de
Stand: Dec 7, 2018
Zum Angebot
The Imitation of Christ als eBook Download von ...
€ 13.99 *
ggf. zzgl. Versand
(€ 13.99 / in stock)

The Imitation of Christ:Image Thomas Kempis

Anbieter: Hugendubel.de
Stand: Dec 7, 2018
Zum Angebot
Image Acts
€ 23.99 *
ggf. zzgl. Versand

Image Acts focuses on the counterforce of the form of images. The book subdivides this sphere into three parts: imitation, substitution, and the pure effect of the form. All three parts are contemplated with examples from antiquity through to the present and the iconoclastic controversies of our times. From this reconstruction of the image act springs the element of a new philosophy of affordance.

Anbieter: buecher.de
Stand: Dec 10, 2018
Zum Angebot
Photograph Like a Thief als eBook Download von ...
€ 19.99 *
ggf. zzgl. Versand
(€ 19.99 / in stock)

Photograph Like a Thief:Using Imitation and Inspiration to Create Great Images Glyn Dewis

Anbieter: Hugendubel.de
Stand: Dec 7, 2018
Zum Angebot
Strategien zum Schutz gegen Produktpiraterie
€ 10.99 *
ggf. zzgl. Versand

Studienarbeit aus dem Jahr 2006 im Fachbereich BWL - Marketing, Unternehmenskommunikation, CRM, Marktforschung, Social Media, Note: 2,7, Hochschule Koblenz (ehem. FH Koblenz), 10 Quellen im Literaturverzeichnis, Sprache: Deutsch, Abstract: Markenpiraterie wird als die ´´wettbewerbswidrige Nachahmung von originären Marken (Markenartikel), insbesondere von Warenzeichen.´´1 definiert. ´´Eine Sonderform ist die Produktpiraterie, bei der sonderechtlich z.T. nicht geschützte Produkte oder auch objektiv unikate Produkteigenschaften nachgeahmt bzw. vervielfältigt werden. Marken- und Produktpiraterie verletzten gewerbliche Schutzrechte´´2. Produktpiraterie lässt sich sowohl im engen als auch im weiteren Sinn verstehen. Im engen Sinn versteht man darunter zum einen die Imitation von Ware, welche unter einem gewerblichen Rechtschutz steht und auch danach behandelt wird. Zum anderen fällt darunter eine Imitation, für die weder ein Patent-, Gebrauchsmuster-, Warenzeichen-, Geschmacksmuster- oder Urheberschutz besteht. Diese werden nach dem UWG behandelt. Unter Produktpiraterie im weiteren Sinn fällt z.B. das Schmarotzen am Image einer Marke.3 Auch heute sehen sich Unternehmen einem wachsenden Anteil von Plagiaten am Weltmarkt ausgesetzt. Als Plagiat bezeichnet man die 1:1 Kopie, d.h. dass Marke und äußerliches Erscheinungsbild des Plagiats mit dem Original übereinstimmen. Diese Variante kommt am häufigsten vor. Ebenso gibt es Plagiate, bei denen entweder der Markennamen übernommen oder bei äußerlicher Produktgleichheit mit dem Original der Markennamen abgewandelt wurde. Die dritte Möglichkeit eines Plagiats ist eine Hybridfälschung. Dabei handelt sich um ein Produkt welches sich aus Marke und äußerlichem Erscheinungsbild zweier unterschiedlicher Produkte zusammensetzt. Die wirtschaftliche Vorteilhaftigkeit von Herstellung und Vertrieb solcher Plagiate für den ´´Produktpiraten´´ liegt auf der Hand. Aufgrund der heutigen technischen Möglichkeiten können Produkte äußerlich täuschend echt, aber zu niedrigen Kosten gefälscht werden. Außerdem fallen beim Fälscher keine Kosten für Marketing, Qualitätssicherung, Garantie, Service oder ähnlichem an. Diesen Kosten für ein minderwertiges Produkt stehen aber hohe Erlöse (für das vermeintliche Markenprodukt) gegenüber.6

Anbieter: buecher.de
Stand: Dec 11, 2018
Zum Angebot
Editions Delatour France Mandolini Ricardo - He...
€ 25.00
Angebot
€ 23.75 *
zzgl. € 4.79 Versand

Date de publication : 2012Format : 17,5 x 25 cmMatériel : Livre ´´Tout art consiste à produire, à exécuter, et à combiner les moyens de donner l´existence à quelqu´une des choses qui peuvent être et ne pas être; et dont le principe est dans celui qui fait, et non dans la chose qui est faite,” (Aristote, Ethique à Nicomaque, Livre VI, IV)De cette nouvelle manière de concevoir l’art nous pouvons inférer :a) La contingence foncière de l’affaire artistique, qui se décline sur « des choses qui peuvent être autrement qu’elles ne sont » ; ceci donne naissance à une approche de l’art qui analyse les fictions créatrices de réalités virtuelles à la base du processus créatif, en partant de sa genèse et non pas de l’oeuvre comme un résultat parachevé,L’idée peut aller encore plus loin ; rien ne nous empêche de considérer toute oeuvre, non pas comme un objet parachevé, mais comme un work in progress, une heuristique de l’action et de la participation qui va au-delà de l’oeuvre et de sa complétude, où tout reste à imaginer et à refaire,b) Rien de ce qui affirme l’oeuvre d’art (théories scientifiques, technologies d’avant-garde, philosophèmes qui cherchent à objectiver l’oeuvre) peut être considéré au premier degré par sa valeur absolue, puisque, à l’instar d’Aristote, le principe de l’art se trouve du côté de l’artiste et non pas dans le résultat de sa création, Ceci sert à mettre en question le modèle expérimental où le travail de l’artiste a du s’abriter pendant toute la deuxième moitié du XXe siècle pour être considéré comme légitime, Avec cette prise de position, Aristote s’éloigne radicalement de la conception platonicienne de Mimesis comme imitation de la nature, exposée dans La République, Pour le Stagirite, la Mimesis n’est pas un simulacre mais une création à part entière par appropriation et reconstruction du modèle (Poétique),Mais, comment l’artiste, en restant ancré dans sa contingence et sa subjectivité, peut-il encore aspirer à l’universalité? À cette question Aristote répond en introduisant la notion de Catharsis ou purgation collective de passions, Voilà une première approche de la communion participative qui va se mettre en place entre le créateur et son public, En effet, l’universalité présuppose une résonance des subjectivités entre l’artiste et son public due à une diversité inépuisable d’images qui se dégagent de l’oeuvre, Grâce à elle, l’art n’a nul besoin d’être autre chose que lui-même pour accéder à une transcendance universelle,Du point de vue de son étymologie, « Heuristique » est une dérivation irrégulière du ?? ????? grec, « je trouve », Il s’agit de la même racine où dérive le mot « Eureka », C’est la discipline qui prépare à l’invention et à la découverte, par le fait d’accepter que tous les arguments sont bons s’ils peuvent réussir à réaliser les buts proposés,Un principe est heuristique donc, quand il est considéré non pas par la vérité qu’il soutient mais pour le fait de contribuer totalement ou partiellement à la réalisation d’un projet quelconque, L’heuristique est action, usage, pratique, Ses antécédents historiques sont divers : sous le nom de heuresis ou d’ars inveniendi nous le trouvons dans la rhétorique d’Aristote et Cicéron, Dans ses multiples variantes, l’ars inveniendi est à la base des travaux combinatoires de Raymond Lulle, des traités mnémotechniques de Giordano Bruno et de dispositifs de calcul de Gottfried Leibniz, Plus proche du domaine artistique, l’heuristique commence à s’appliquer en esthétique à partir d’Alexander Baumgarten, qui propose dans son Aesthetica Teorica de 1750 une réalisation quotidienne et permanente de l’esthétique, entendue comme science du Beau, comme connaissance sensible, à la place d’une simple réflexion théorique,Insérée dans ce contexte, l’Heuristique Musicale est la discipline qui essaye d’impulser, modéliser et étudier l’acte de création musicale, en débroussaillant le monde fictionnel qui lui donne origine et en essayant de saisir le musical par la fluidité de son vécu, Elle devient une nécessité du point de vue musicologique, puisque à la description discontinue de moments saillants propres de l’analyse, l’Heuristique Musicale ajoute comme complément une saisie continue et globale de l’expérience...

Anbieter: Woodbrass.com
Stand: Nov 23, 2018
Zum Angebot
A Coeur Joie Barbier J. - La Renaissance 3 Voix...
€ 14.94
Angebot
€ 14.19 *
zzgl. € 4.79 Versand

Sous-titre : 15 polyphonies sacrées et profanesLangue : espagnol, italien, anglais, latin, françaisRestitution : Jacques BARBIERInstruments : a cappellaNombre de pages : 52Date de publication : 2010 Anonyme Ay de mi quen tierra Costanzo FESTA Altro non è’l mi’ amor Madonn’, io mi consumo Luca MARENZIO Occhi dolci e soavi Thomas WEELKES Strike it up, tabor Since Robin Hood Josquin DESPREZ Ave verum Corpus Christi Maistre GOSSE Dignare me laudare te Sancta Maria, Mater Dei Tylman SUSATO Mille regrets Les miens aussi (réponse) Anonyme Je me repens de vous avoir aimée Claudin de SERMISY J’ai le désir content Vignon, vignette Claude LE JEUNE Réveillez-vous, chacun fidèle De tout mon cœur t’exalteraiCommentaires :1 Ay de mi quen tierra (Anonyme)Cette œuvre est caractéristique de la production contenue dans les différents chansonniers en Espagne à l´aube du XVIème siècle. Outre les pièces dédiées à la Vierge, les chansons satiriques ou humoristiques, la veine mélancolique y est prédominante, ce dont témoigne cette chanson anonyme. Aussi l´écriture y est-elle plus stricte avec ses imitations dans les entrées des différentes voix, laissant ainsi à chaque partie la possibilité d´exprimer la nostalgie de ces phrases languides. Comme pour les autres pièces de ce répertoire, le propos musical s´enrichira éventuellement de flûtes, violes ou autres instruments se mélangeant ou s´opposant aux voix.2 Altro non è´l mi´ amor3 Madonn´, io mi consumo (Constanzo FESTA)Constanzo FESTA (c.1490-1545) est un compositeur prolifique encore sous-estimé aujourd´hui et dont la musique, toujours bien faite, s´applique à mettre en valeur toutes les voix pour le plaisir du chanteur. Les textes poétiques, anonymes, relèvent d´une veine pétrarquiste, prétexte à laisser se dérouler l´invention du musicien sur ces images fortes et contrastées que sont l´amour, la mort, la vie.De nombreux archaïsmes corrompent la syntaxe (et pour e, desiare pour desiderare) d´une langue italienne encore en devenir.Ces deux pièces, très faciles par leur souplesse mélodique et le confort des tessitures de chaque voix, sont donc à chanter légèrement. Être attentif à mettre en valeur les guirlandes de croches figuralistes (focco, allegrezza) ou les passages homorythmiques expressifs lorsque les trois voix, abandonnant leur discret contrepoint, se superposent sur des affirmations fortes (Hai possanza d´amor ou Ch´io moro di dolore).4 Occhi dolci e soavi (Luca MARENZIO)Renommé pour ses livres de madrigaux à cinq voix, Luca MARENZIO n´en est pas moins un compositeur qui sert au plus haut point les autres genres polyphoniques en vogue dans l´Italie du XVIème siècle. Ainsi, entre 1585 et 1587, il publiera cinq livres de villanelles ou de canzonettes à trois voix, un genre populaire très prisé. Le succès est tel que certains livres seront encore réimprimés en 1610, une dizaine d´années après sa mort.De forme strophique, ses œuvres courtes permettent de mettre en valeur une ou deux idées musicales qui sont ainsi répétées avec des textes différents. Le plaisir du chant, le charme des formules mélodiques corroborent globalement le sens de textes poétiques majoritairement dévolus au sentiment amoureux. L´interprétation est ici facilitée dès les premiers mots dolci e soavi qui s´appliquent au texte comme à la voix des chanteurs.5 Strike it up, tabor6 Since Robin Hood (Thomas WEELKES)L’écriture polyphonique du madrigal anglais ne s’est pas limitée aux quatre ou cinq voix des modèles italiens. Elle s’est beaucoup déclinée à trois voix et dans toutes les distributions vocales possibles. En témoignent les nombreux recueils imprimés à cette époque tant de madrigaux que d´ayres comme ceux de Thomas WEELKES publiés en 1608.Les compositeurs anglais y écrivent une musique récréative et légère, usant très souvent de thèmes pastoraux, de textes légers avec l’adjonction d’onomatopées (fa la la, diddle). Nous retrouvons la fraîcheur de ces mélodies dans ces deux pièces de Weelkes évoquant des personnages enjoués. Dans une forme bipartite habituelle, les trois voix fonctionnent de manière homophone ou en échangeant le motif musical avant de conclure par d´alertes vocalises.7 Ave verum Corpus Christi (Josquin DESPREZ)Ce motet de Josquin...

Anbieter: Woodbrass.com
Stand: Nov 23, 2018
Zum Angebot