Angebote zu "Climate" (24 Treffer)

The Modern Scholar: Heaven or Heresy: A History...
9,95 € *
ggf. zzgl. Versand

For many, the Inquisition conjures Gothic images of cloaked figures and barbarous torture chambers. So enmeshed is this view of the Inquisition in popular culture that such scenes play out even in comedies such as Mel Brooks´ History of the World and Monty Python´s Flying Circus. But is this a fair portrayal? And how was the Inquisition perceived in its own time? Professor Thomas F. Madden of Saint Louis University delivers a stimulating series of lectures exploring all facets of the Inquisition, including the religious and political climate of its time and the Inquisition´s relationship to heresy and reformation. With a scholarly eye and infectious enthusiasm, widely published author and noted expert on pre-modern European history Thomas Madden imparts an understanding of the Spanish and Roman Inquisitions while dispelling popular myths associated with the subject. 1. Language: English. Narrator: Thomas F. Madden. Audio sample: http://samples.audible.de/bk/reco/002528/bk_reco_002528_sample.mp3. Digital audiobook in aax.

Anbieter: Audible
Stand: 29.03.2019
Zum Angebot
Private Empire: ExxonMobil and American Power ,...
9,95 € *
ggf. zzgl. Versand

Steve Coll investigates the largest and most powerful private corporation in the United States, revealing the true extent of its power. ExxonMobil’s annual revenues are larger than the economic activity in the great majority of countries. In many of the countries where it conducts business, ExxonMobil’s sway over politics and security is greater than that of the United States embassy. In Washington, ExxonMobil spends more money lobbying Congress and the White House than almost any other corporation. Yet despite its outsized influence, it is a black box. Private Empire pulls back the curtain, tracking the corporation’s recent history and its central role on the world stage, beginning with the Exxon Valdez accident in 1989 and leading to the Deepwater Horizon oil spill in the Gulf of Mexico in 2010. The action spans the globe, moving from Moscow, to impoverished African capitals, Indonesia, and elsewhere in heart-stopping scenes that feature kidnapping cases, civil wars, and high-stakes struggles at the Kremlin. At home, Coll goes inside ExxonMobil’s K Street office and corporation headquarters in Irving, Texas, where top executives in the ´´God Pod” (as employees call it) oversee an extraordinary corporate culture of discipline and secrecy. The narrative is driven by larger-than-life characters, including corporate legend Lee ´´Iron Ass” Raymond, ExxonMobil’s chief executive until 2005. A close friend of Dick Cheney’s, Raymond was both the most successful and effective oil executive of his era and an unabashed skeptic about climate change and government regulation. This position proved difficult to maintain in the face of new science and political change and Raymond’s successor, current ExxonMobil chief executive Rex Tillerson, broke with Raymond’s programs in an effort to reset ExxonMobil’s public image. The larger cast includes countless world leaders, plutocrats, dictators, guerrillas, and corporate scienti 1. Language: English. Narrator: Malcolm Hillgartner. Audio sample: http://samples.audible.de/bk/peng/001886/bk_peng_001886_sample.mp3. Digital audiobook in aax.

Anbieter: Audible
Stand: 29.03.2019
Zum Angebot
A World in Disarray: American Foreign Policy an...
9,95 € *
ggf. zzgl. Versand

An examination of a world increasingly defined by disorder and a United States unable to shape the world in its image, from the president of the Council on Foreign Relations. Things fall apart; the center cannot hold. The rules, policies, and institutions that have guided the world since World War II have largely run their course. Respect for sovereignty alone cannot uphold order in an age defined by global challenges from terrorism and the spread of nuclear weapons to climate change and cyberspace. Meanwhile, great power rivalry is returning. Weak states pose problems just as confounding as strong ones. The United States remains the world´s strongest country, but American foreign policy has at times made matters worse, both by what the US has done and by what it has failed to do. The Middle East is in chaos; Asia is threatened by China´s rise and a reckless North Korea; and Europe, for decades the world´s most stable region, is now anything but. The unexpected vote for ´´Brexit´´ signals that many in modern democracies reject important aspects of globalization, including borders open to trade and immigrants. In A World in Disarray, Richard Haass argues for an updated global operating system - call it world order 2.0 - that reflects the reality that power is widely distributed and that borders count for less. One critical element of this adjustment will be adopting a new approach to sovereignty, one that embraces its obligations and responsibilities as well as its rights and protections. Haass also details how the US should act toward China and Russia as well as in Asia, Europe, and the Middle East. He suggests, too, what the country should do to address its dysfunctional politics, mounting debt, and lack of agreement on the nature of its relationship with the world. A World in Disarray is a wise examination, one rich in history, of the current world along with how we got here and what needs doing. Haass shows that t 1. Language: English. Narrator: Dan Woren, Richard Haass. Audio sample: http://samples.audible.de/bk/peng/003001/bk_peng_003001_sample.mp3. Digital audiobook in aax.

Anbieter: Audible
Stand: 29.03.2019
Zum Angebot
Symetrie Dratwicki B. - L´éducation Musicale De...
12,00 €
Angebot
11,40 € *
zzgl. 4,79 € Versand

Que sait-on des goûts de Louis XV dans les domaines de la musique et de la danse ? Louis XV - surnommé le Bien-aimé -, arrière-petit-fils de Louis XIV, malgré une éducation artistique parfaitement versaillaise, ne semble pas avoir apprécié plus que de raison la musique et la danse, bien qu´il eût parfaitement conscience du rôle médiatique de ces deux disciplines.Il n´en demeure pas moins que des musiciens d´importance exercent sous le règne de Louis XV, comme le montre l´Estat des officiers ordinaires de la Maison du Roy pour l´année 1715, qu´il s´agisse de Michel-Richard Delalande, Jean-Baptiste Henry d´Anglebert ou encore de Robert de Visée...À travers l´éducation musicale du roi, Benoît Dratwicki, évoque le climat artistique à Versailles sous le règne de Louis XV et décrit notamment les grands ballets qui furent donnés dans le but d´asseoir dans l´imaginaire des Français l´image d´un roi s´inscrivant dans la continuité du grand Louis XIV qui avait mené la France à son apogée artistique et politique.Cyril Bongers, spécialiste de Gabriel Pierné, propose un état des lieux de la discographie du compositeur. Prix de Rome de musique à dix-neuf ans, directeur des Concerts Colonne pendant de nombreuses années, Gabriel Pierné est surtout resté dans les mémoires pour son action, en tant que chef d´orchestre, envers la musique française. Depuis quelques années, grâce aux efforts d´orchestres, d´interprètes, de maisons de disques et d´institutions culturelles fortement impliqués dans un travail de redécouverte d´oeuvres méconnues ou négligées du patrimoine musical français, la musique de Gabriel Pierné - entre autres - suscite, dans un juste retour des choses, un nouvel intérêt auprès du public.

Anbieter: Woodbrass.com
Stand: 22.02.2019
Zum Angebot
Lemoine Dufourt Hugues - Hommage A Charles Negr...
18,10 €
Angebot
16,20 € *
zzgl. 4,79 € Versand

Commandée par le Musée d´Orsay, l´oeuvre a été conçue pour le film que le chorégraphe et metteur en scène Daniel Larrieux a consacré à Charles Nègre, un des grands photographes français du XIXe s. Le film est réalisé au départ d´une photo de Charles Nègre représentant une famille de ramoneurs passants, fatigués, sur le quai Bourbon. - L´oeuvre musicale, s´inscrit dans la tonalité de cette photo qui est un témoignage poignant d´une existence au XIXe siècle, et aussi un témoignage de l´enfance au travail. Sachant par expérience que la musique doit avoir son rythme propre, et que c´est ainsi seulement que l´on coïncide avec un rythme cinématographique, j´ai délibérément choisi un rythme plus lent que celui que Larrieux devait choisir pour le développement de son film. D´autre part j´ai veillé à avoir des couleurs sonores très transparentes, un peu éphémères où le trait ne serait absolument pas souligné. Si on veut respecter les virtualités de l´image il faut que la musique sache se mettre en retrait, qu´elle ne souligne rien en noir et parvienne à créer un climat à la fois homogène et constamment renouvelé. Ces impératifs conditionnaient de façon étroite la réalisation de mon projet. Il me fallait une harmonie extrêmement poignante, dépouillée - des couleurs sonores qui soient tendues mais tendues du dedans, qui n´aient aucun éclat, qui soient absolument retenues, il me fallait des timbres qui soient bipolarisés, qui coïncident avec la couleur sepia, c´est-à-dire qui ne soient pas trop éclatants, surtout pas étincelants mais qui ne soient pas trop sombres non plus donc qui se meuvent dans une sorte de clair-obscur et d´incertitude permanente. La couleur sonore de cette pièce est oscillante, elle comprends des facteurs de tensions qui sont par exemple la flûte basse, le hautbois d´amour, la clarinette contrebasse, le basson qui fait aussi le contre-basson. A ces éléments poignants j´ai ajouté un milieu sonore qui permet de mettre en valeur les vents et qui est composé d´un mélange de vibraphone et de la guitare électrique. Le rythme lui-même devait respecter une dimension, une atmosphère impondérable. Il ne fallait jamais appuyer sur quoi que ce soit et en même temps permettre à l´espace de se renouveler de l´intérieur et d´avoir une certaine fluence, une certaine transformation. Voilà comment l´idée musicale est née, de la rencontre de ces contraintes esthétiques, historiques et techniques. (Hugues Dufourt) Contenu : Compositeur/Auteur : DUFOURT Hugues Discipline/Instrument : sextuor Support : Partition Style/Genre : contemporain Date de parution : janv.-86 Nombre de pages : 25 (A3)

Anbieter: Woodbrass.com
Stand: 22.02.2019
Zum Angebot
Les plus beaux contes Zen 1, Hörbuch, Digital, ...
9,95 € *
ggf. zzgl. Versand

Lire à haute voix un ´´conte Zen´´, c´est restituer un climat, recréer les conditions originelles. Nous voici revenus aux temps anciens, sur la place du village aux pieds d´un Maitre Zen de passage. Voici que dans le soir qui vient, nous sommes à nouveau touchés par la passion, le timbre singulier, la magie, la paix d´une voix, attentifs à l´inflexion d´un sourire, bouleversés par le rythme des phrases, la force du discours, l´enchantement des images, conscients du silence... et se brise le mur de nos refus. Voici que par la médiation d´un conte, par la grâce d´une parole, une vérité se fait jour, une lumière en nous s´éveille... Qui d´autre que Dominique blanc pouvait nous permettre d´entrer dans cet univers zen, grâce à une voix précise et douce, à de mystérieuses accordailles entre une voix moderne et les textes anciens, une naturelle coïncidence, un accord idéal, une fraternité. 1. French. Dominique Blanc. http://samples.audible.de/bk/frem/000074/bk_frem_000074_sample.mp3.

Anbieter: Audible
Stand: 29.03.2019
Zum Angebot
Antebellum America: Cultural Connections Throug...
9,95 € *
ggf. zzgl. Versand

Amid all the printer´s ink and historical speculation, the antebellum period (approx. 1820-1860) has largely been ignored until recently. The antebellum period often gets lost between the better-documented Federalist and Victorian eras. Well-educated adults are often unsure of the meaning of the term antebellum or relegate the entire pre-Civil War era to Margaret Mitchell´s images of Clayton County, Georgia in Gone with the Wind with its magnolia-scented plantations, hoop skirts, and flirtatious Southern Belles. While Mitchell´s view of the Old South was not too far removed from the truth, and deserves its venerated place as a work of fiction and cinematography, it is far from giving a full historical view of all of antebellum America. Americans were acutely aware of the business climate and political activities taking place across the globe and not only those of local importance. While the speed of modern communications would be incomprehensible to them, antebellum Americans did not live in a box sealed off from the rest of the world. As will be seen, there is ample evidence that Americans affected and were affected by occurrences that took place oceans away. They were expansionists, not isolationists. Moreover, antebellum Americans were seaman, merchants, and traders; students, visitors and expatriates; Northerners, Southerners, and emigrants; who fully participated in an empire of goods coming from sources in every corner of the world. Here in this pretty world gallantry took its last bow. 1. Language: English. Narrator: Gloria Mason Martin. Audio sample: http://samples.audible.de/bk/acx0/075389/bk_acx0_075389_sample.mp3. Digital audiobook in aax.

Anbieter: Audible
Stand: 29.03.2019
Zum Angebot
A Field Guide to the Birds of Brazil
36,99 € *
ggf. zzgl. Versand

Brazil´s bird diversity is one of the richest in the world. And yet there has never been a comprehensive field guide to this splendid and elusive avifauna. Until now. The carefully vetted text and images are the first to cover the full range of bird life in this vast and varied country. The more than 1800 up-to-date accounts treat the Yellow-nosed Albatross to the Sombre Hummingbird, the Ash-throated Gnat-eater to the Black-bellied Whistling-Duck, Nighthawks and Jacamars to Motmots, Puffbirds, and Peppershrikes. They are all here-every species and many subspecies found in each region of Brazil-with special attention given to the 218 Brazilian endemics. The book is laid out so that the illustrations sit across from the commentary and the distribution maps, so it is easy to use. Also, the author uses short-hand notation throughout, to make the book compact and easy to carry when in the field. For each bird, the scientific, English, and Portuguese name are given as well as detailed information on measurement; identifying features; habitat; voice, song, and call. Distribution maps show the range for each species, also indicating seasonality and occurrence, essential for finding and identifying specific birds. From the equatorial North to the tropics, the introductory paragraphs set the stage in describing Brazil´s varied biogeography, climate, geomorphology, and natural vegetation. A list of protected areas of Brazil, information on relevant national and international organizations, a bibliography and further references, and an English-Portuguese dictionary of frequently used terms enhance the user-friendly qualities. Anyone wishing to fully explore the fabulously varied bird life of Brazil will find this light-weight, easy-to-use, attractive guide an invaluable field companion.

Anbieter: buecher.de
Stand: 16.04.2019
Zum Angebot
Lemoine Pesson Gerard - Cantate Egale Pays N.2 ...
33,00 €
Angebot
29,70 € *
zzgl. 4,79 € Versand

Discipline / Instrument : voix, ensemble et électroniqueNomenclature : S / Hc / T / B / fl / hb / cl / hp / clav / perc / vlc / electr.Durée : 17´Genre : ContemporainMédia : PartitionEditeur : LemoineDate de parution : 17/05/2010Librettiste : Poèmes de Gerard Manley Hopkins (1844-1889)Commanditaire : Ircam-Centre Pompidou et Ars MusicaCréation : 07/06/2010 - Paris, Festival Agora, Centre Pompidou - Ensemble vocal Exaudi, l´Instant Donné, Daniel Lévy (mise en espace), Sébastien Roux (Réalisation informatique musicale, Ircam)ISBN / ISMN : 9790230988889NoticeMéditée depuis 2007, aiguisée par la lecture des cantates de Bach, la création de Gérard Pesson marque sa première rencontre avec l´électronique et la lutherie virtuelle.Toute la poétique du compositeur français, un théâtre de lumières et d´intermittences, investit l´espace scénique des cantates : une machinerie minutieuse de gestes instrumentaux, d´objets trouvés, détournés ou fabriqués - les ciels acoustiques, l´orgue de verre. La dramaturgie se souvient du découpage baroque avec ses mouvements à configuration variable, les rythmes de danse ou l´alternance entre solistes et ensemble.Dans ce pays-cantate qui est tout à la fois trace et mémoire, origine et destination, l´écriture vive du présent (les textes du jeune Mathieu Nuss ou d´Elena Andreyev) est interrompue par la visitation du passé, ici l´immense poésie de Gérard Manley Hopkins et sa vision d´une nature transfigurée.Extrait du programme du Festival AgoraJ´ai voulu ces cantates comme un théâtre intérieur, un théâtre de mots où le paysage de la musique, son mouvement panoramique, sa vitesse, sont le poème. Poème ami, d´abord supputé, appelé, discuté, biffé, dit et redit. Texte construit par lectures passionnées qui devient la préfiguration exacte du temps de la musique. Alors, musique et poème font territoire. Ils sont l´un à l´autre le pays. La cantate est opéra de climats, respiration articulée dans laquelle la musique devient didascalie du poème, son envers scandé. La cantate est une et fragmentée, c´est une narration librement relancée, souvent interceptée par son propre commentaire. Son fonds d´images serait comme partagé, ainsi que devait l´être, à l´époque de Bach, l´histoire biblique. J´ai souhaité que ces cantates, qui sont une dramaturgie sans action explicite, soient pourtant mises en profondeur, en lumières, en mots aussi, par un artiste venant du spectacle. J´en ai fait la proposition à Daniel Lévy avec qui j´ai déjà eu la chance de collaborer. Ces trois cantates sont distinctes, elles ont des effectifs vocaux et instrumentaux légèrement différents, mais une diagonale les traverse, qui passe par la poésie profonde et sidérante de Gerard Manley Hopkins (1844-1889) où se concentrent une méditation sur la présence de Dieu et une observation de la nature, de ses éléments dont la musique elle-même est une part atmosphérique. On retrouve un écho à la question de Dieu et au décor planté dans les deux textes contemporains des cantates 1 (Mathieu Nuss) et 3 (Elena Andreyev).Ces cantates adoptent une forme en numéros successifs, souvent brefs, enchaînés ou non. On trouve, par exemple dans la première, des chorals, des airs, des récitatifs, même si rien dans la musique (à part peut-être le son d´un orgue) ne fait allusion à l´univers baroque - si ce n´est aussi (dans la deuxième cantate) l´utilisation du poème de Manley Hopkins en hommage à Henry Purcell.L´électronique est ici la tentative qui prolonge et met en danger le poème (et non moins le musicien). Elle est pour moi l´aventure par excellence - ma première véritable incursion dans ce domaine. Foi en le poème, doute en l´électronique. Ce qui les lie est une sorte d´instrumentalisation dont la technique du sample devient le précipité poétique, changé ici en un clavier de sensations. Samples de voix, de vents, de pluies, de souffles, de train dans le lointain, d´horloges et d´oiseaux. Le murmure du monde - ce Naturlaut dont parlait Gustav Mahler - rentre tout entier dans une boîte à merveilles, laissant voir ses coutures (jusqu´aux gimmicks des boîtes à rythmes), mais non moins son aspiration presque enfantine à se fondre dans toutes les voix, à les épouser, à les déplier comme un de ces génies des contes orientaux qui sortent de la lampe à huile si on la frotte - et ici, on frotte beaucoup. Puis à son tour le sample, qui est affaire...

Anbieter: Woodbrass.com
Stand: 22.02.2019
Zum Angebot
Lemoine Pesson Gerard - Cantate Egale Pays N.1 ...
46,00 €
Angebot
41,40 € *
zzgl. 4,79 € Versand

Discipline / Instrument : voix, ensemble et électroniqueNomenclature : 2S / T / B / fl / cl / clav / perc / vl / vla / vlc / electr.Durée : 20´Genre : ContemporainMédia : PartitionEditeur : LemoineDate de parution : 17/05/2010Librettiste : Poèmes de Mathieu Nuss (1980)Commanditaire : Ircam-Centre Pompidou et Ars MusicaCréation : 07/06/2010 - Paris, Festival Agora, Centre Pompidou - Ensemble vocal Exaudi, l´Instant Donné, Daniel Lévy (mise en espace), Sébastien Roux (Réalisation informatique musicale, Ircam)ISBN / ISMN : 9790230988698NoticeMéditée depuis 2007, aiguisée par la lecture des cantates de Bach, la création de Gérard Pesson marque sa première rencontre avec l´électronique et la lutherie virtuelle.Toute la poétique du compositeur français, un théâtre de lumières et d´intermittences, investit l´espace scénique des cantates : une machinerie minutieuse de gestes instrumentaux, d´objets trouvés, détournés ou fabriqués - les ciels acoustiques, l´orgue de verre. La dramaturgie se souvient du découpage baroque avec ses mouvements à configuration variable, les rythmes de danse ou l´alternance entre solistes et ensemble.Dans ce pays-cantate qui est tout à la fois trace et mémoire, origine et destination, l´écriture vive du présent (les textes du jeune Mathieu Nuss ou d´Elena Andreyev) est interrompue par la visitation du passé, ici l´immense poésie de Gérard Manley Hopkins et sa vision d´une nature transfigurée.Extrait du programme du Festival AgoraJ´ai voulu ces cantates comme un théâtre intérieur, un théâtre de mots où le paysage de la musique, son mouvement panoramique, sa vitesse, sont le poème. Poème ami, d´abord supputé, appelé, discuté, biffé, dit et redit. Texte construit par lectures passionnées qui devient la préfiguration exacte du temps de la musique. Alors, musique et poème font territoire. Ils sont l´un à l´autre le pays. La cantate est opéra de climats, respiration articulée dans laquelle la musique devient didascalie du poème, son envers scandé. La cantate est une et fragmentée, c´est une narration librement relancée, souvent interceptée par son propre commentaire. Son fonds d´images serait comme partagé, ainsi que devait l´être, à l´époque de Bach, l´histoire biblique. J´ai souhaité que ces cantates, qui sont une dramaturgie sans action explicite, soient pourtant mises en profondeur, en lumières, en mots aussi, par un artiste venant du spectacle. J´en ai fait la proposition à Daniel Lévy avec qui j´ai déjà eu la chance de collaborer. Ces trois cantates sont distinctes, elles ont des effectifs vocaux et instrumentaux légèrement différents, mais une diagonale les traverse, qui passe par la poésie profonde et sidérante de Gerard Manley Hopkins (1844-1889) où se concentrent une méditation sur la présence de Dieu et une observation de la nature, de ses éléments dont la musique elle-même est une part atmosphérique. On retrouve un écho à la question de Dieu et au décor planté dans les deux textes contemporains des cantates 1 (Mathieu Nuss) et 3 (Elena Andreyev).Ces cantates adoptent une forme en numéros successifs, souvent brefs, enchaînés ou non. On trouve, par exemple dans la première, des chorals, des airs, des récitatifs, même si rien dans la musique (à part peut-être le son d´un orgue) ne fait allusion à l´univers baroque - si ce n´est aussi (dans la deuxième cantate) l´utilisation du poème de Manley Hopkins en hommage à Henry Purcell.L´électronique est ici la tentative qui prolonge et met en danger le poème (et non moins le musicien). Elle est pour moi l´aventure par excellence - ma première véritable incursion dans ce domaine. Foi en le poème, doute en l´électronique. Ce qui les lie est une sorte d´instrumentalisation dont la technique du sample devient le précipité poétique, changé ici en un clavier de sensations. Samples de voix, de vents, de pluies, de souffles, de train dans le lointain, d´horloges et d´oiseaux. Le murmure du monde - ce Naturlaut dont parlait Gustav Mahler - rentre tout entier dans une boîte à merveilles, laissant voir ses coutures (jusqu´aux gimmicks des boîtes à rythmes), mais non moins son aspiration presque enfantine à se fondre dans toutes les voix, à les épouser, à les déplier comme un de ces génies des contes orientaux qui sortent de la lampe à huile si on la frotte - et ici, on frotte beaucoup. Puis à son tour le sample, qui est affaire de cadrage...

Anbieter: Woodbrass.com
Stand: 22.02.2019
Zum Angebot